CSB, le lundi 10 juin 2013  –  Depuis 5 années consécutives, le Collège Saint-Bernard participe activement au Défi têtes rasées Leucan.  Chaque année, les élèves créent de nombreux événements originaux par le biais desquels ils recueillent davantage d’argent pour les enfants atteints de cancer.

Aujourd’hui, quelque 1 500 élèves et membres du personnel du Collège Saint-Bernard s’unissent en toute solidarité au nom des enfants atteints de cancer.  Ici, sur les terrains du Collège, en cette magnifique journée, ils sont réunis pour former une gigantesque coccinelle à l’image du logo de Leucan, en signe d’espoir pour les enfants malades.

 

Bien appuyés dans leurs démarches par M. Dominic Boisclair, animateur de vie scolaire au Collège Saint-Bernard et président d’honneur du Défi têtes rasées Leucan 2013 (Mauricie et Centre-du-Québec), Sabrina Bisson, 3e sec., Miriam Bourbeau, 5e sec., Daphné Cusson 4e sec., Laurence Letarte, 4e sec., Érika Mailloux, 5e sec., Angélie Parenteau, 2e sec., Marie-Ève Sévigny, 4e sec., et Charles-Antoine Vigneault, 5e sec., tous membres du Comité organisateur, ont su, au cours des dernières semaines, créer de nombreux événements au Collège pour soutenir cette cause importante.

Pour Marie-Ève Sévigny et Charles-Antoine Vigneault, instigateurs de la présente Opération solidarité Leucan, l’activité d’aujourd’hui aura permis d’amasser à elle seule près de 2 000 $ grâce aux commandites associées dans le projet.  Elle  constitue d’ailleurs une amorce à la conclusion du Défi têtes rasées Leucan 2013 au Collège Saint-Bernard.  «Par le biais de cette Opération solidarité Leucan et les nombreux partenariats qu’elle suscite, nous voulons redire à chaque enfant atteint de cancer et à leur famille tout l’espoir qui nous habite.

Le cancer est malheureusement une réalité qui touche beaucoup trop de gens et qui ne devrait pas exister dans le vocabulaire d’un enfant.  Aussi, grâce aux nombreux progrès de la recherche, la souffrance recule un peu plus à chaque jour», affirment-ils sans hésitation.

 

Si le montant maximum amassé au Collège lors du Défi têtes rasées Leucan fut d’un peu plus de 12 000 $ en 2012, la présente édition 2013 établit un nouveau sommet en amassant la somme de 17 000 $.

 

C’est demain, le mardi 11 juin, qu’aura lieu l’activité finale qui viendra clôturer la présente édition du Défi têtes rasées Leucan au Collège Saint-Bernard.  Pour l’occasion, onze élèves et un enseignant passeront sous le rasoir.

 

Fondée en 1978, Leucan a pour mission d’accroître la confiance en l’avenir des enfants atteints de cancer et leur famille en favorisant leur mieux-être, leur guérison et leur rétablissement.

 

Merci aux généreux commanditaires qui assurent le succès de la présente Opération solidarité Leucan :   Aménagement paysager Lambert, Bell Rochefort, Cisolift, Clinique médicale Drummondville, Construction BG, Fabrique Plus, Flip Design, Letarte Transport, Pharmacies Jean Coutu, Restaurant L’Odyssée, Rona régional, Super C, Val-Métal, I4C.

 

 

Vignette-photo :

 

Solidarité et espoir

Quelque 1 500 élèves et membres du personnel ont arboré le blanc, le rouge et le noir pour composer une gigantesque coccinelle, à l’image du logo de Leucan, en signe d’espoir pour les enfants malades.

 

Opération solidarité Leucan

Visiblement très fiers de l’événement qui a regroupé quelque 1500 élèves et membres du personnel du Collège, les organisateurs de l’Opération solidarité Leucan, Marie-Eve Sévigny, 4e secondaire, et Charles-Antoine Vigneault, 5e secondaire, posent ici en compagnie de messieurs Dominic Boisclair, animateur de vie scolaire au Collège Saint-Bernard et président d’honneur du Défi têtes rasées Leucan 2013 (Mauricie et Centre-du-Québec) et Alexandre Cusson, directeur général du Collège Saint-Bernard.

 

 

–  30  –

 

 

 

Source :            Luc Gaudreau

                            Directeur général adjoint

                            Collège Saint-Bernard

 

 

COMMUNIQUÉ

Diffusion immédiate

 

 

CSB, le lundi 10 juin 2013  –  Souvent à la une des médias, la cyberintimidation est dénoncée avec raisons.  Tout récemment, les élèves de la classe d’univers social (5e secondaire) de M. David Corbin, au Collège Saint-Bernard, ont analysé les aspects de cette problématique mondiale.

Recherches à l’appui, ils ont d’abord rédigé un court texte pour présenter leur pétition au gouvernement fédéral, afin que celui-ci puisse adopter, dans les meilleurs délais, des politiques et sanctions visant à contrer la cyberintimidation. 

 

Ces dernières années, les gouvernements et les institutions, de même que les utilisateurs d’Internet, ont reconnu le besoin de s’attaquer à la question du risque de victimisation sur Internet.  À ce jour, il demeure toutefois difficile d’évaluer la nature et l’étendue du problème.  Rappelons que la cyberintimidation se définit par la réception, par l’internaute, de messages menaçants ou agressifs, de commentaires haineux ou messagerie instantanée ou affichés sur des sites Internet comportant l’identité de la victime. 

 

Dans le cadre de ce même projet, les élèves ont accueilli dans leur classe M. François Choquette, député de Drummond à la Chambre des communes, à qui ils ont remis leur pétition.  Par la même occasion, M. Choquette leur a fait part de son expérience comme politicien et de ses conférences portant sur la cyberintimidation.  Au cours des prochains jours, M. Choquette présentera cette pétition à ses homologues de la Chambre des communes.

 

Vignette photo :

Les élèves de M. Corbin, par le biais de leurs recherches ont été en mesure de prendre conscience du phénomène de la cyberintimidation et de ses conséquences désastreuses pour les victimes.  Ils sont accompagnés, au centre de la photo, par monsieur François Choquette, député de Drummond à la Chambre des Communes, de monsieur Daniel Lemire, attaché politique, à droite de la photo et par M. David Corbin, enseignant, à l’extrême gauche.

 

 

–  30  –

Source :              Luc Gaudreau

                            Directeur général adjoint

                            Collège Saint-Bernard

 

Page 14 of 14 1 12 13 14
© Tous droits réservés Collège Saint-Bernard 2016
Collège d'enseignement privé préscolaire - primaire et secondaire pour filles et pour garçons. Programmes éducatifs offerts en français et sanctionnés par des examens du MELS.
X